Comment Booster votre SEO avec un Sitemap XML

Comment Booster votre SEO avec un Sitemap XML
23Mar, 2020

Tout le monde sait que le référencement naturel  est stratégique pour se faire connaitre. Avec plus  de 80 000 requêtes   chaque seconde sur Google, les marques ratent des opportunités si elles ne disposent pas d'une solide stratégie de SEO.

80 000 requêtes   chaque seconde sur Google

Mais, un bon classement  c'est un investissement important si on vise la première place  du SERP. Heureusement, il existe des techniques de référencement que vous pouvez mettre en place.

Vous n'avez pas besoin d’être un expert en SEO ou de connaissances en codage. C'est une technique que vous pouvez mettre en œuvre en moins d'une minute, et  qui peut  améliorer considérablement votre positionnement.

Si vous vous demandez  qu'est ce que c'est, il s'agit d'un  Sitemap  ou fichier Sitemap.

Guide Complet du Fichier Sitemap SEO

Qu'est-ce qu'un Sitemap  XML ?

Un sitemap est un fichier XML qui répertorie les URLs d'un site. Il permet également aux propriétaires de sites web d'inclure des informations supplémentaires sur chaque URL : la date de sa dernière mise à jour, la fréquence de ses modifications et son importance par rapport aux autres URL du site. Cela permet aux moteurs de recherche d'explorer le site plus efficacement et de trouver des URLs qui peuvent être isolées du reste du contenu du site.

Et aussi “XML” signifie “Extensible Markup Language”, une façon d'afficher des informations sur les sites web.

Qu'est-ce qu'un Sitemap  XML ?

Voici à quoi ressemble l'information dans un fichier sitemap :

  • L'endroit où se trouve la page sur le site web (son URL) :

<loc>http://www.tonsite.com/tapage</loc>

  • La dernière fois que la page a été modifiée : <lastmod>2020-22-10</lastmod>
  • La fréquence des changements de page :  <changefreq>monthly</changefreq>
  • Quelle est la priorité de la page par rapport aux autres pages du site : <priority>1</priority>

Pourquoi les Sitemaps XML sont-ils importants ?

Pour les éditeurs de contenu, il est devenu essentiel d'aider Google à comprendre avec précision si votre site est l'éditeur du contenu… Les fichiers sitemap.xml ne sont qu'un des outils qui peuvent aider les créateurs de contenu à établir  qu'ils sont propriétaires  en tant que créateur de contenu.

Si vous n'utilisez pas de fichier sitemap, votre site web pourrait être considéré comme contenant du contenu en double, ce qui n'est pas bon pour le référencement naturel à cause de Panda.

Mais surtout, un fichier sitemap est un moyen rapide d'être indexé par Google.

Quel est l’intérêt du sitemap pour le SEO ?

Les avantages d'un plan de site XML :

  • Le plan de site XML indique à Google d'explorer et d'indexer votre site web.
  • Le plan de site XML indique à Google ce qu'il doit explorer sur votre site web.
  • Le plan de site XML indique à Google le type d'informations qui se trouvent sur votre site web.
  • Le plan du site en XML indique à Google quand votre contenu a été mis à jour .
  • Le plan du site XML indique à Google la fréquence de mise à jour de votre contenu.
  • Le plan du site XML du site indique à Google l'importance de votre contenu.
  • Le plan de site XML aide à surmonter les limites d'un site web dont les liens internes sont faibles.
  • Le plan de site XML aide à surmonter le problème de l'absence d'un profil de lien externe solide.
  • Le plan de site XML permet aux sites de très grande taille de bénéficier d'une meilleure indexation et d'une meilleure organisation.
    Le plan de site XML montre à Google toutes les pages de votre site web.
  • Le plan de site XML très utile pour trouver des pages orphelines.
  • Le plan de site XML facilite une refonte de site avec changement d'URL.
  • Le plan de site XML  très utile pour évaluer les performances SEO selon les types de pages.
  • Le plan de site XML  utile pour accélérer la désindexation de certaines URLs.
  • Encore plus…

Quel est l’intérêt du sitemap pour le SEO ?

Comment les plans de site aident-ils au référencement ?

En termes de référencement, les fichiers sitemap offrent un avantage direct car, ils aident les moteurs de recherche à explorer votre site web et à mieux indexer vos pages. Cela leur permet de mieux comprendre le contenu de votre site web et de classer vos pages pour les recherches les plus pertinentes.

Et plus les moteurs de recherche comprennent et indexent vos pages, plus votre classement pour les requêtes de recherche les plus pertinentes sera élevé.

Les plans de site sont particulièrement utiles pour les grands sites web ou ceux qui ont beaucoup de pages non reliées. Dans ces cas, les fichiers sitemap permettent de montrer les relations entre les pages et aident les moteurs de recherche à mieux comprendre votre site.

Comment créer un plan de site XML

Maintenant, que vous connaissez l'importance de la création d'un plan de site, commençons par la création d'un fichier sitemap.xml  pour votre site web.

Il existe plusieurs façons de créer un plan de site XML. Vous trouverez ci-dessous les deux différentes techniques que j'utilise pour  créer et soumettre mon sitemap à Google. Choisissez une méthode qui convient et la configuration pour votre site.

1. Création d'un plan de site XML dans WordPress

WordPress alimente plus de 60 % des sites sur le web.

Si votre site est optimisé avec WordPress, voici ce que vous devez savoir : WordPress ne génère pas automatiquement un plan de site pour votre site web. Vous devrez donc utiliser un plugin WordPress.

Il existe deux plugins que je vous recommande pour cette tâche : Google XML Sitemaps et Yoast SEO. Vous pouvez choisir l'un ou l'autre de ces plugins pour générer un sitemap.

Méthode 1 : Utilisation du plugin Google XML Sitemaps

Le plugin Google XML Sitemaps fait exactement ce qu'il est censé faire : il génère un plan de site XML complet pour votre site, que vous pouvez ensuite le soumettre à Google et à d'autres moteurs de recherche.

Pour installer et activer ce plugin, connectez-vous à votre Site WordPress.

Allez dans Plugins -> Add New, et cherchez “Google XML Sitemaps”.
Cliquez sur le bouton “Installer maintenant” et appuyez sur “Activer”.
Google XML Sitemaps

Une fois le plugin activé, il génère automatiquement un plan du site pour vous. Pour consulter votre plan de site, visitez votre site:  tonsite.com/sitemap.xml.

Vous pouvez également modifier les paramètres du plugin pour donner la priorité à certaines pages par rapport à d'autres et exclure des pages du plan du site.

Pour ouvrir la page de configuration du plugin, naviguez vers Paramètres -> Plan du site XML -> Options de base.

fichier sitemap wordpressEnsuite, vous pouvez faire défiler la page vers le bas pour trouver “Contenu du plan du site”. C'est une fonction assez pratiques en matière de référencement  qui consiste à exclure les pages de marquage et les archives du fichier de plan du site. Pour ce faire, décochez les deux cases comme indiqué ci-dessous :

Wordpress sitemap

Une fois que vous avez effectué les changements nécessaires, cliquez sur “Options de mise à jour” pour enregistrer vos modifications.

Méthode 2 : Utilisation du plugin Yoast SEO

Avec Yoast c'est comme d'habitude c'est pas trop compliqué il suffit de suivre les indications…

En effet, il existe d'autres méthodes pour générer des fichiers sitemap choisissez celui qui vous convient… moi cela doit simple et éfficace. Comme il existe d'autres types de  fichiers sitemap:  Picture-Sitemap – Video-Sitemap – News-Sitemap – Mobile Sitemaps

comment installer yoast fichier sitemap

 

Comment soumettre un plan de site XML à Google

Maintenant que votre sitemap XML est prêt, il est temps de le soumettre à Google. Dans la plupart des cas, votre fichier sitemap.xml se trouvera à l'adresse suivante : tonsite.com/sitemap.xml.

Si vous n'avez pas encore enregistré votre site auprès de Google, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

Visitez la Search console de Google, cliquez sur “Démarrer” et connectez-vous à votre compte avec  votre email que vous souhaitez associer à votre domaine.
Saisissez votre domaine dans la colonne “Domaine” si vous souhaitez vérifier votre propriété via un enregistrement DNS, ou saisissez votre domaine dans la colonne “Préfixe URL” pour vérifier votre propriété à l'aide d'autres méthodes (balise HTML, Google Tag Manager, etc.) Une fois que vous avez saisi votre domaine, cliquez sur “Continuer”.

Comment soumettre un plan de site XML à Google

Vérifiez la propriété de votre domaine en utilisant la méthode que vous préférez.
Une fois connecté dans l'interface du GSC  , naviguez vers Sitemaps -> Ajouter un plan du site.
Entrez l'URL de votre plan du site et cliquez sur “Soumettre”.

Comment optimiser le plan de site HTML pour le référencement

Voici cinq bonnes pratiques fondamentales que vous devriez suivre pour améliorer votre référencement naturel.

1. Hiérarchisez vos pages web

L'une des meilleures pratiques en matière de plan de site que vous devriez suivre est de hiérarchiser vos pages web. Le protocole sitemaps de Google vous permet de classer vos pages web et de leur attribuer une note comprise entre   0,1 et 1.

Les pages auxquelles vous donnez une note plus élevée seront plus souvent explorées que celles qui ont une note plus faible.

En règle, générale, attribuez des notes plus élevées à vos pages dynamiques dont vous mettez le contenu à jour plus fréquemment. Par exemple, si vous avez un blog où vous ajoutez régulièrement du contenu ou mettez à jour vos messages, attribuez des notes plus élevées.

De même, les pages comme “contactez-nous” ou “à propos de nous” qui sont plus statiques – et qui ne sont pas fréquemment mises à jour – devraient obtenir des scores plus faibles.

Résistez à cette envie d'attribuer des notes élevées à toutes les pages. Autant que vous les appréciez, les moteurs de recherche sont plus objectifs. Ils ne pourront pas faire la différence entre vos pages dynamiques et statiques, et vous pourriez perdre une partie des avantages.

2. Catégorisez correctement votre contenu.

L'objectif fondamental d'un fichier sitemap est d'aider les moteurs de recherche à comprendre la structure et le contenu de votre site web. Pour cela, il est essentiel de catégoriser correctement votre contenu afin que les points communs et les hiérarchies soient clairs.

La catégorisation correcte du contenu de votre site web est donc une pratique essentielle que vous pouvez suivre pour l'élaboration d'un sitemap.

Pour la plupart des sites web, la principale structure de contenu est la page d'accueil, puis les catégories et leurs sous-catégories. Et, cela suit le même ordre hiérarchique.

Le point essentiel ici est de segmenter les catégories et les sous-catégories en fonction de la similitude des contenus. Cela permettra, de s'assurer que tous les contenus similaires sont regroupés dans une même catégorie et ne sont pas dispersés. Il ne s'agit pas seulement d'une bonne pratique pour le plan du site, mais aussi d'une amélioration de la navigation sur votre site pour vos utilisateurs.

3. Limiter les URL de chaque plan de site

Les gros sites web comportent beaucoup de liens qui peuvent être trop nombreux pour être ajoutés dans un seul plan du site. Par conséquent, si vous avez suffisamment de liens pour chaque catégorie, vous pouvez créer un plan de site distinct pour chacune d'entre elles.

Cela vous aidera à mieux organiser les choses et à éviter le chaos. Si vous avez trop de liens, cela pourrait semer la confusion chez vos visiteurs ; et pourrait être identifié comme une ferme de liens par les moteurs de recherche.

Une autre façon de limiter les URLs  c'est d'utilisé des versions canoniques dans votre plan de site. Par exemple, si vous avez plusieurs URLs pour différentes variantes de produits, vous ne devez inclure que l'URL de la page principale du produit dans votre plan du site. Vous pouvez utiliser la balise “link rel=canonical” pour indiquer aux moteurs de recherche laquelle de ces pages est la page principale.

4. Ne jamais inclure d'URL “sans index” dans le plan du site de votre site web

Les URLs non indexées sont celles que vous ne voulez pas que les moteurs de recherches explorent ou indexent. Il peut s'agir de pages importantes que vous ne voulez pas voir apparaître dans les résultats de recherches, mais qui sont utiles pour votre site web. Vous avez peut-être ajouté le Noindex à ces pages en utilisant la méthode des méta-robots ou en plaçant la balise noindex dans votre fichier robots.txt.

Si vous ne souhaitez pas que ces pages soient indexées, il est inutile de les ajouter dans votre plan du site, car vous gaspilleriez alors votre budget de crawl. De plus, cela donne un message contradictoire aux moteurs de recherche.

Si un élément figure dans votre plan de site, il est censé être suffisamment important pour être indexé. Et les balises “Noindex” donnent exactement le message inverse, à savoir que ces URL n'ont pas besoin d'être indexées. Ce manque de cohérence est déroutant et doit être évité.

Au fait, pendant qu”on parle de “Noindex” je voulais juste ajouter qu' à partir du 1er mars 2020 Google (eh oui en plein confinement)  peut décider de suivre les liens nofollows.  Cela veut dire concrètement que Google pourrait se mettre à crawler et indexer des pages que vous ne souhaitez pas qu'il crawle ou indexé… #nofollowhintUpdate. Pensez-y !

5. Exploiter les plans de site dynamiques pour les grands sites web

Pour les grands sites web comportant de nombreuses pages  avec du contenu  qui sont mises à jour fréquemment, suivez les bonnes pratiques d'utilisation des plans de site dynamiques. Les sitemaps dynamiques sont ceux qui sont dotés d'un ensemble de règles qui leur permettent d'être mis à jour lorsque des pages sont ajoutées ou supprimées automatiquement. Cela signifie qu'il restera à jour, ce qui est une autre bonne pratique que vous devriez suivre.

Dans les fichiers sitemaps dynamiques, vous pouvez créer diverses règles et logiques qui les rendent dynamiques. Par exemple, vous pouvez créer une règle qui peut l'aider à identifier quand une page doit être ajoutée. Vous pouvez également créer une règle qui détermine si une page sans index doit être remplacée par une page normale.

En outre, les plans de site dynamiques sont plus rapides à consulter et donc plus pratiques à explorer pour les moteurs de recherche. De plus, ils ont moins de chances d'être corrompus, alors qu'un plan de site statique peut être facilement corrompu.

Il est donc recommandé d'utiliser des plans de site dynamiques si vous avez un site web de grande taille.

Conclusion
Les  fichiers de sitemap  sont puissants et constituent un des  “fondements du référencement”. Vous devriez utiliser les sitemaps pour améliorer le classement de votre site en aidant les moteurs de recherche à explorer votre site web de manière plus intelligente.

Vous avez besoin d'aide pour l’optimisation de votre sitemap  cliquez ici.

Je veux plus de Trafic
J'accepte de donner mon email...
Rejoignez plus de 10 000 visiteurs qui reçoivent notre newsletter et apprenez à optimiser votre site internet pour obtenir du trafic gratuitement.
Nous détestons le spam. Votre adresse email ne sera ni vendue ni partagée avec qui que ce soit.
About The Author
M. Claude MAGNE Consultant Référencement Local

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.