Comment faire une analyse de la concurrence en SEO ?

Comment faire une analyse de la concurrence en SEO ?
20Aug, 2022

4 étapes importantes pour réaliser une analyse de votre concurrent SEO

Sur le web, la concurrence est devenue chaque jour plus féroce, il est essentiel de disposer le minimum SEO sur un site internet par exemple un très en bon UX design et zéro défaut au niveau SEO technique afin d'obtenir un meilleur classement et d'augmenter le trafic vers votre entreprise.

Si de nombreux facteurs influencent la facilité de recherche d'un site Web, l'un des exemples les plus notables est la façon dont le référencement d'un site Web diffère de celui de ses concurrents.

L'analyse du référencement d'un concurrent consiste à examiner en détail les stratégies SEO et les mots clés qu'il cible  afin de mieux comprendre vos propres forces et faiblesses. En comprenant comment un ou plusieurs de vos concurrents ont mis en œuvre le référencement, vous pouvez améliorer vos propres pratiques de SEO et générer plus de trafic organique vers votre site.

On va voir comment effectuer une analyse SEO de la concurrence et comment elle peut vous aider à améliorer vos propres pratiques, ce qui inclut la connaissance des erreurs de spamming SEO à éviter.

Examinons les quatre principales actions à entreprendre lors d'une analyse SEO de la concurrence.

1. Identifier les bons concurrents en SEO

La première étape pour mener une analyse SEO de la concurrence consiste à identifier les concurrents que vous souhaitez analyser. De nombreux propriétaires de sites pensent immédiatement aux concurrents qu'ils connaissent déjà, ce qui n'est pas si mal.

Cependant, certains concurrents sont juste sous votre nez. Vous connaissez peut-être les leaders de votre niche, mais cela ne signifie pas qu'ils sont les meilleurs en matière de marketing digital, y compris de référencement.

Pour trouver les concurrents les plus pertinents, vous devez savoir quels mots clés vos concurrents ciblent. Commencez par trouver des mots-clés à longue traîne, qui comptent généralement quatre mots ou plus.

La raison pour laquelle il est bon de s'intéresser aux mots-clés à longue traîne est qu'ils génèrent des conversions et qu'ils sont plus faciles à classer. Recherchez au moins 10 à 20 mots-clés à longue traîne pertinents dans votre niche et pour lesquels d'autres sites Web sont actuellement classés dans les positions 1 à 3.

Une fois que vous avez ces données sur les mots-clés, identifiez les deux à cinq sites Web les mieux classés pour la plupart de ces mots-clés et utilisez-les comme concurrents. Cela vous donnera une idée précise des stratégies de contenu que vous devez créer.

Si, au cours de votre recherche de mots-clés, les premiers résultats sont actuellement détenus par Amazon, Pinterest, Wikipedia et autres, n'en tenez pas compte. La plupart des entreprises ne vont pas entrer en concurrence avec ces mastodontes ; vous recherchez des petites entreprises comme la vôtre.

2. Rassemblez les données SEO de votre concurrent

La deuxième étape  consiste à recueillir des données sur les sites Web de vos concurrents. Ahrefs.com est l'outil que nous recommandons pour recueillir les données de référencement de vos concurrents.

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas payer une licence Ahrefs, vous pouvez également utiliser ubersuggest qui est gratuit. Entrez les domaines de vos concurrents dans l'outil de référencement de votre choix.

Et regardez les informations suivantes :

  • Au niveau du domaine. Il s'agit d'un nombre que les outils de référencement attribuent aux sites Web en fonction de leur pertinence topique globale, de la force du contenu, de l'historique du domaine et de l'autorité des  backlinks.
  • # Nombre de domaines référents. Il s'agit du nombre d'autres domaines qui pointent vers le site Web de votre concurrent.
  • # Nombre de domaines DoFollow. Il s'agit du nombre de domaines pointant vers un site Web dont les backlinks sont considérés comme des “votes de qualité” aux yeux des moteurs de recherche.
  • Estimation du trafic organique. Il s'agit la quantité mensuel estimé du trafic que le site de votre concurrent reçoit des moteurs de recherche.
  • Tendance des domaines de référence. Cette mesure indique si votre concurrent gagne ou perd des backlinks sur une période donnée.
  • Mots-clés organiques. Il s'agit de la quantité et de la nature des mots-clés pour lesquels votre concurrent est classé. Notez les mots-clés qu'ils maîtrisent et que vous ne maîtrisez pas, ce que l'on appelle également une analyse de l'écart entre les mots-clés aka gap analysis.
  • Backlinks de la concurrence. Il s'agit du nombre de liens pointant vers le site de votre concurrent :
    la quantité de backlinks (en ont-ils beaucoup ou peu ?)
    L'autorité de domaine des backlinks (est-elle élevée ou faible ?)
    La pertinence des backlinks (leurs backlinks proviennent-ils d'autorités du secteur ?)

Une fois ces informations recueillies, vous pouvez maintenant examiner les données spécifiques aux mots-clés. Pour votre propre site et celui de vos principaux concurrents.

Regardez ce qui suit :

  • Identifiez les principaux mots-clés qui génèrent votre trafic (à l'exclusion des mots-clés de votre marque). Il s'agit de tous les mots-clés “naturels” avec lesquels les gens font des recherches, comme “rachat de crédit pour fonctionnaire“. Vous voulez maintenir votre classement pour ces mots clés aussi longtemps que possible.
  • Identifiez les mots-clés pour lesquels vous êtes classé, mais pour lesquels vos concurrents vous devancent. Ce sont vos gains les plus précieux. Disons que vous êtes classé en septième position, mais que votre concurrent est en deuxième position. En rédigeant un article de blog plus long et minutieusement optimisé – deux des 17 facteurs sur la page pour améliorer votre classement – vous pourriez atteindre la deuxième ou la première place en quelques semaines.
  • Identifiez les mots-clés pour lesquels vos concurrents sont classés et ceux qu'ils ont récemment perdus. Avec un peu de travail supplémentaire, vous pourriez facilement les récupérer. Examinez les pages pour lesquelles ils étaient classés auparavant et comblez les lacunes sur votre propre site Web.
  • Identifiez les principales pages de votre site qui reçoivent le plus de trafic SEO. Sont-elles fortement liées en interne ? Avez-vous écrit un contenu de 3 000 mots alors que vous en écrivez normalement 1 000 ? Prenez note de ce qui fonctionne afin de pouvoir le reproduire sur d'autres pages.

3. Identifiez les forces, les faiblesses et les différences entre vous et vos concurrents.

Après avoir passé en revue toutes les techniques de référencement de vos concurrents, il est temps d'identifier les principales forces et faiblesses entre vous et vos concurrents. Commencez par examiner le SEO on-page de vos concurrents.

Cela inclut la qualité de leur contenu :

  • les balises de titre
  • les en-têtes de page
  • les balises de méta-description
  • Leur contenu est-il fluide et logique ?
  • Est-il facile à lire et à comprendre en un coup d'œil ?
  • Rédige-t-il plus souvent qu'à son tour du contenu axé sur les mots-clés ?

Si c'est le cas, ils ont un bon référencement et vous n'avez pas à vous en plaindre. Si leurs pages manquent de contenu substantiel ou n'ont pas de sens lorsqu'elles sont reliées entre elles, vous avez des chances de remporter des victoires faciles. Soyez méticuleux dans votre évaluation de leur contenu, car cela vous donnera une idée claire de ce sur quoi vous devez travailler.

Après avoir examiné leur On page SEO, vous voulez vérifier le reste de leur site. Vous est-il facile de naviguer sur le site et de trouver des informations ? L'entreprise a-t-elle créé une page par thème, ce qui facilite la compréhension des produits et services qu'elle propose ? Il s'agit là de facteurs liés à la convivialité du site, dont Google se préoccupe chaque année davantage.

Une autre façon d'identifier les forces et les faiblesses de vos concurrents est d'analyser leur autre contenu. Ont-ils une page de FAQ, un centre d'assistance, des guides téléchargeables et d'autres ressources de contenu ?

Si c'est le cas, il est probable qu'ils génèrent du trafic par le biais du référencement et qu'ils convertissent des prospects en clients par le biais de ces autres canaux. Faites le point sur les sujets qu'ils abordent avec leurs clients et voyez s'ils sont également pertinents pour votre niche.

Réfléchissez à la manière dont vous pourriez produire un contenu de meilleure qualité que le leur, en termes de référencement et autres. C'est pour cela qu'il est important de doubler de vigilances quand vous faites une analyse SWOT (ou analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces) de votre site au reagard de vos concurrents…

4. Tracker  votre succès

L'étape finale de l'analyse du référencement de la concurrence consiste à contrôler le succès des pratiques de référencement de votre propre site Web. Sur la base de ce que vous avez appris et mis en œuvre auprès de vos concurrents, vérifiez si les changements sont efficaces.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils comme Google Analytics, SEMrush et Ahrefs pour suivre les données de votre site Web. Ces données peuvent vous aider à comprendre quelles stratégies génèrent le plus de trafic et de conversions pour votre entreprise et à identifier les domaines dans lesquels vous devez vous améliorer.

En suivant vos propres efforts et succès en matière de référencement, vous serez en mesure d'identifier les meilleures pratiques qui fonctionnent pour votre entreprise. Cela vous permettra de créer une stratégie de référencement encore plus efficace à l'avenir, et vous pourrez ainsi répondre aux questions sur l'utilité du référencement.

Prenez le temps d'effectuer régulièrement des analyses de la concurrence en matière de référencement. Cela peut aller de six mois à un an, mais ne le négligez pas.

Ce qu'il faut retenir

Passer au peigne fin de grandes quantités de données est suffisant pour faire transpirer n'importe qui. Ajoutez à cela le fait qu'il s'agit des informations de vos concurrents, et vous comprendrez pourquoi tout propriétaire de site doit faire preuve d'une grande résistance émotionnelle et mentale.
Si vous êtes arrivé jusqu'ici, félicitez-vous. Peu de gens savent comment mener une analyse de la concurrence en matière de référencement, et encore moins comment glaner suffisamment d'informations pour la rendre exploitable.

Passons en revue les éléments essentiels :

Une analyse de la concurrence en matière de référencement vous aide à trouver des opportunités pour renforcer vos propres efforts SEO. Vous ne pouvez pas connaître vos lacunes en matière de mots-clés si vous ne savez pas ce pour quoi les autres se classent en premier.
L'identification de vos concurrents les plus pertinents va souvent au-delà des leaders de votre niche. Regardez qui tire parti du référencement, et pas seulement qui a un produit ou un service similaire.
Recueillez les données de référencement de vos concurrents, notamment leurs backlinks, la qualité de leur contenu, leur classement actuel et le volume de leur trafic.
Examinez les forces, les faiblesses et les différences entre votre site et ceux de vos concurrents. N'oubliez pas que vous n'avez pas besoin de vous classer pour chaque mot-clé, mais que vous devez vous différencier dans plusieurs domaines.
Effectuez une analyse au moins une fois par an pour voir comment vous vous positionnez par rapport à vos concurrents et ajustez vos stratégies en conséquence.

Besoin d'aide pour le référencement ?

C'est simple en bas de cette page, il y a notre formulaire pour demander un devis.

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous recommande l'excellent article de Bruno Fontanet de seoquantum.com : Comment faire une analyse de concurrence en SEO

 

About The Author
M. Claude MAGNE Consultant Référencement Local

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.