Qu’est-ce que chaque Webmarketer doit savoir à propos de l’optimisation et de la conversion

12Jun, 2014

Optimisation des Conversions

Optimisation – Conversion est important pour obtenir un CRO idéal en vue d’augmenter vos Leads. En même temps,l’acquisition de trafic est devenue de plus en plus coûteuse au fil des ans. Que vous soyez un Expert en PPC, Expert CRO Webmarketing ou un Consultant SEO, vous allez passer beaucoup du temps pour augmenter votre trafic. Cela signifie que vous dépensez de l’argent.

Pour que votre acquisition de trafic soit rentable, vous devez comprendre comment convertir vos visiteurs en clients. Si vous pouvez comprendre comment augmenter votre taux de conversion, vous aurez plus d’argent à investir dans votre campagne marketing, qui vous aidera à battre vos concurrents.

Avant de commencer l’optimisation de conversion, il y a trois choses que vous devez savoir :

Leçon n ° 1: friction pourrait être votre pire ennemi de conversion

Un élément essentiel de la conversion, c’est de réduire de plus en plus la friction. Trop souvent, dans l’excitation sur les tests A / B, nous – en tant que spécialistes du Webmarketing – ne parvenons pas à se concentrer sur la friction.

La friction est tout ce qui peut obtenir la meilleure conversion. Chaque spécialiste de la conversion vous dira : « Réduire les frictions” Mais qu’est-ce que cela signifie réellement? Afin de réduire la friction, vous devez savoir ce que c’est et puis travaillez à se débarrasser de lui.

Friction, pourrait se définir ainsi, c’est “la résistance psychologique à un élément donné.” Malheureusement, “elle fait partie naturelle de la vente.” Friction peut survenir n’importe où dans le processus de la vente, et elle y sera – tout simplement parce que la psychologie humaine est sans cesse complexe et extraordinairement variée. Cela fait si longtemps que la friction est interne / psychologiquement enracinée, elle est difficile de définir exactement où elle peut se produire sur votre site.

Voici quelques façons dont vous pouvez classer la friction et quelques questions pour vous aider à identifier les sources possibles de frictions sur votre site :

Complexité des frictions

Ce genre de frottement rend les choses plus compliquées qu’elles ne devraient l’être. Rappelez-vous toujours le mantra KISS – Keep It Simple, Stupid. Plus de complexités dans votre processus de conversion, plus le risque de frottement est important.

*Y a- t-il trop d’informations?
*Suis-je hors sujet ou des questions extérieures ?
*Ai-je des champs de formulaire inutiles ?
*Y a-t-il des termes ou des concepts qui pourraient être source de confusion pour le visiteur?

Informations Frictions

Les informations que vous introduisez ou de ne pas introduire peut créer des frictions. Analyser l’information sur votre page.

*Est-ce que l’utilisateur dispose de suffisamment d’informations pour prendre une décision ?
*Y a-t-il plus d’informations que l’utilisateur pourrait vouloir ? Répondre aux questions suivantes ?
*L’information est organisée logiquement et cohérente ?
*Est-ce que le flux d’information est bien ?

Style de Frictions

Même votre style de conception peut être un élément de frottement. Si la plupart de vos utilisateurs réagissent contre un certain type de style de conception de votre site Web, vous pouvez modifier votre style pour mieux répondre à vos visiteurs.

*Est-ce que mon style de conception offense mes visiteurs ?
*Est-ce que j’ai assez “d’intérêt” stylistique pour engager les utilisateurs et éliminer la friction de style ?

Temps friction

Le temps est crucial si l’on considère l’optimisation de votre conversion. Évidemment, cela va au-delà de la vitesse du téléchargement d’une page. Dans ce cas, je suis intéressé par la quantité de temps qu’il faut à un utilisateur de passer du premier contact avec la page au point de conversion finale.

*Est-ce que la page prend trop de temps pour voir, lire, ou faire défiler ?
*Est-ce que le formulaire à  trop de champs à remplir ?
*Est-ce que la conversion est trop précipité ?
*Y a -t-il trop ou/ pas assez de pages dans le processus de l’entonnoir?

Visuelle des Frictions

Il y a une grande variété d’éléments visuels qui peuvent soit créer ou de réduire la friction. Placement de la vidéo, la police de crénage, les motifs de fond, la couleur des boutons – une infinité de composants visuels affectent la friction.

*Est-ce- que la taille du texte est appropriée pour les titres et le contenu ?
*Est ce que le bouton d’appel à l’action ou de la couleur est appropriée ?
*Les prix sont-ils clairement indiqués ?
*Est-ce que la couleur et le texte de fond laisse voir le contenu correctement ?

Une des meilleures façons de découvrir les sources de frictions, c’est de demander aux utilisateurs (par exemple, un groupe d’étude) sur leur expérience. Ou comment ont-ils vécu les frictions ? Recueillir une liste des points de frictions à “tracker”, et puis créer une variété de changements à mettre en œuvre, ensuite débuter le Testing  A / B  de chacun d’eux.

Leçon n ° 2: l’anxiété de l’utilisateur peut faire chuter un pourcentage élevé de conversions possibles

Je suis convaincu que, dans le but d’optimiser les taux de conversion, les Experts en CRO Web Analytique ont à étudier les barrières psychologiques à la conversion et apprendre à les surmonter.

Ce que nous oublions souvent que derrière chaque test A / B, copier le changement, amélioration des couleurs, et l’amélioration de l’image se cachent les variables complexes de la cognition humaine et les réactions psychologiques.

Une telle réaction psychologique est l’anxiété. L’anxiété est un “ sentiment d’inquiétude, la nervosité, ou de malaise, généralement sur un événement imminent ou quelque chose avec un résultat incertain.” Dans un cadre d’e-commerce, les utilisateurs seront rarement convertir s’ils éprouvent de l’anxiété. Pour cette raison, vous avez besoin de travailler à réduire l’anxiété de vos clients.

L’analyse de l’anxiété faite par Marketing Sherpa a démontré son impact négatif sur le processus de conversion :

 

Pour vous aider à comprendre l’équation ci-dessus, voici la liste de ses éléments :

*”C” = probabilité de conversion
*”M” = Motivation de l’utilisateur
*”V” = Clarté de la proposition de valeur
*”I” = incitatif (supplémentaire) de prendre des mesures
*= éléments “f” de friction présentes
*”A” = éléments anxieux présents

La raison pour laquelle l’anxiété est un facteur puissant, c’est parce que, selon Marketing Sherpa, “son degré / impact est souvent disproportionnée par rapport à la mesure du risque.” Ainsi, nous avons tendance à minimiser son effet que nous considérons notre conception de la page globale et la conversion des éléments.

Voici quelques-unes des caractéristiques les plus importantes anxiogènes de sites Web:

Contenu incohérent

Si le contenu d’un site web est source de confusion, induire en erreur, ou à consonance étrange, il introduira un niveau élevé de l’anxiété de l’utilisateur dans le processus. L’esprit humain aspire quelque chose qui aidera à stabiliser ou à préciser une nouvelle expérience. Si le contenu du site web présente un déséquilibre dans l’état mental de l’utilisateur, il peut augmenter son niveau d’anxiété. Il y a plusieurs façons dont la copie du site Web peut faire :

*Les fautes d’orthographe et les erreurs grammaticales
*Pas assez de contenu
*Les allégations fausses ou non vérifiées statistiques
*Trop de témoignages (généralement accompagnés par des actions d’images de profil)
*Plusieurs points d’exclamation
*Expressions très émotives comme “Incroyable” “bizarre”

Bien que le contenu du site ne doive pas ressembler à un article de “LeMonde” a chaque fois, il devrait au moins avoir un semblant de professionnalisme et de l’équilibre.

Trop de petites annonces et les bandeaux de publicités

Avec le très grand nombre de publicités que nous sommes confrontés quotidiennement, nous sommes habitués à accorder beaucoup d’entre eux. Nous avons tendance à afficher des annonces avec un degré de suspicion, sachant qu’ils sont placés pour essayer de nous vendre quelque chose. Nous, en tant que webmarketers, comprendre intuitivement, ce qui explique pourquoi beaucoup de nos efforts stratégiques vise à pallier le biais cognitif contre les publicités.

Lorsque votre site contient un trop grand nombre de publicités, il active l’amygdale du cerveau – un centre d’alerte subconscient. Cette réponse va produire une anxiété importante qui peut causer à l’internaute soit de la méfiance de ce qu’il ou elle est en train de lire et de voir ou simplement de quitter la page complètement.

Familiarité ou inattendu

Les humains recherchent le familier. Nous gravitons vers les mêmes personnes, la même route au travail, le même style de vêtements, les mêmes types d’aliments. Bien sûr, il est vrai que beaucoup de gens sont des aventuriers et des amateurs de sensations fortes, toujours à la recherche d’un nouveau niveau de danger ou de risques. Alors que ces même personnes éprouvent et déclenchent de l’anxiété quand ils rencontrent de l’inconnu. Ils traitent simplement différemment les données…

Tout ce qui est inconnu ou inattendu crée de l’anxiété. Si votre site utilise des techniques extrêmes dans la conception de pointe ou d’animation unique, il peut être intéressant pour l’utilisateur, mais il peut aussi introduire un niveau d’anxiété qui réduit la probabilité d’une conversion. Souvent, les vraies méthodes familières sont les meilleurs.

Demande trop d’informations

Les éléments de formulaire sur un site Web sont extrêmement importants. C’est le point de conversion sur de nombreuses pages d’atterrissage, et beaucoup de soins et d’efforts dans l’élaboration de la juste bonne expérience. S’il y a trop de domaines de l’information, il pourrait créer de l’anxiété.

Beaucoup de gens ont un sentiment d’intimité très développé, surtout quand il s’agit de l’interaction en ligne. Pour un site web demander des informations détaillées sur l’identité est considérée comme une invasion de la vie privée. Vous feriez mieux de demander que des informations de bases pour d’obtenir plus en donnant quelque chose de significatif en retour.

La confiance est un autre élément psychologique important que vous devez garder à l’esprit. Lorsque vous travaillez à éliminer l’anxiété, vous devez simultanément travailler à améliorer la confiance, soit en ajoutant des éléments de fluides ou l’amélioration des fonctionnalités existantes pour améliorer leur fiabilité.

Leçon n ° 3: qu’est-ce que vous retirez est tout aussi important que ce que vous ajoutez

Souvent, la question dans l’esprit de nombreux Consultant Webmarketing “Qu’est-ce que je peux ajouter qui fera de ce site d’être le meilleur site ?”

Je pense que c’est la mauvaise question.

La bonne question est la suivante : « Qu’est-ce que je peux changer qui fera de ce site un meilleure site ?”

C’est pourquoi chaque Consultant Adwords doit aussi être un testeur A / B. Le webmarketer doit tester les modifications. Parfois, les meilleurs changements sont ceux qui éliminent les éléments. Le retrait est un gain rapide et facile. En supprimant simplement quelque chose (ou beaucoup de choses), vous pouvez instantanément obtenir la conversion en légère hausse.

Voici quelques éléments qui pourraient les déranger :

 

*Images – photos inutiles peuvent distraire de l’objectif de conversion. Il est commun de penser que l’image, quelle que soit sa qualité, le style, ou le sujet, renforcera la page. En fait, cela peut ne pas être vrai. Je recommande A / B test de la présence vs l’absence d’images à voir quel impact cela fait.

*Vidéos – j’ai utilisé des Vidéos Tutorials avec beaucoup de succès. Cependant, j’ai également identifié des endroits où les Vidéos Tutorials sont un entrave à le processus de conversion.

*Les liens qui s’ouvrent dans le même onglet – une erreur majeure, c’est l’ajout d’un lien sur une page d’atterrissage, soit avec un / bouton / image cliquable qui n’est pas l’élément de conversion. Si vous avez des liens de votre page qui vont hors de la page d’atterrissage – à savoir, l’ouverture d’une nouvelle page hors site – vous risquez la perte d’une conversion. Si vous êtes intéressé par l’analyse du comportement de clique des utilisateurs sur votre site Web, vous pouvez l’analyser avec une carte thermique.

Le retrait des choses est souvent tout aussi efficace, sinon plus, que d’ajouter des choses. Optimisation de la conversion est un changement, et pas seulement un simple processus d’addition / soustraction. Alors, gardez les essais et la mise en œuvre, tester et mettre en œuvre.

Conclusion

Optimisation de la conversion est supérieure à la somme d’une série de tests A / B. C’est plus de peaufiner couleurs des boutons et en ajoutant CTA fortes. Beaucoup plus. Si vous devez mettre en place que ces 3 points majeurs de ce poste, vous serez en mesure de pousser votre processus d’optimisation de conversion plus loin et d’atteindre des taux de conversion plus élevée.

Alors une question pour la route”Que pensez-vous chaque Webmarketer devrait savoir sur l’optimisation de conversion?”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *